Un apport à la transition énergétique

L’avantage principal de l’énergie éolienne est sa complémentarité avec les autres modes de production disponibles en Suisse. En effet, c’est durant l’hiver, quand l’énergie solaire et hydraulique sont au plus bas, qu’une éolienne produit le plus de courant. L’hiver est aussi la période de l’année durant laquelle la Suisse doit s’approvisionner à l’étranger pour couvrir ses besoins en électricité.

Les objectifs de la Confédération – définis dans la Stratégie énergétique 2050 et validés par le peuple en 2017 – prévoient de laisser une large place à l’éolien dans le mix énergétique. En effet, cette filière est cruciale pour sortir des énergies fossiles et bénéficier d’une production d’électricité à la fois locale et propre.

La récente décision du Tribunal fédéral, qui a rejeté les recours des opposants au parc éolien de Sainte-Croix, s’appuie la Stratégie énergétique 2050 et consacre l’énergie éolienne comme une pilier pour l’approvisionnement énergétique de la région, et du pays dans son ensemble.

 

L’énergie éolienne en Suisse romande

D’ici à 2050, l’énergie du vent pourrait représenter 4% de l’électricité produite et consommée en Suisse1. À ce titre, plusieurs régions romandes présentent un potentiel considérable, à l’image du site de Sainte-Croix. D’autres parcs éoliens sont déjà en service ou le seront dans un avenir proche, comme l’illustre la carte ci-dessous. Naturellement, de nombreuses études sur l’impact environnemental de ces parcs ont été réalisées avant leur validation.

1 https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home/energie/strategie-energetique-2050.html

Pour aller plus loin :